Shanghai & Wang Shu

Les journaux télévisés multiplient les alertes au sujet de la pollution en Chine: des reportages de plus en plus pessimistes montrent un brouillard épais et toxique qui enveloppe rues et gratte-ciel.
Néanmoins, dans le secteur du bâtiment, un des plus polluants, une transformation écologiste commence à s'imposer avec l'activité professionnelle de Wang Shu.

Propulsé au coeur du débat architectural contemporain par le prix Pritzker en 2012, Wang Shu propose un regard alternatif sur la société chinoise en privilégiant les principes de l'architecture durable. Une démarche fortement à contre-courant dans un Pays, qui a fait des démolitions massives de son patrimoine historique et du délabrement de ses paysages la règle en faveur d'une aveugle croissance économique. 

La réflexion architecturale de Wang Shu se nourit de la culture chinoise traditionnelle. Les références à l'art des jardins et à la peinture peuplent ses dessins: il cherche à créer une identité moderne, mais issue de l'histoire et de la civilisation chinoise. 

Ses projets parlent avec le vocabulaire de la tradition, ils portent les signes du monde ancien: récupération de matériaux en provenance de villages traditionnels démolis, sinon destinés à la déchetterie, et de savoir-faire artisanal autrement condamné à l'oubli.

Histoire, tradition, culture, goût pour le paysage et un nouveau respect pour la nature: tout ça nous attend dans la Chine contemporaine de Wang Shu.

 

Au programme:   SHANGHAI - SUZHOU - WUZHEN - HANGZHOU - NINGBO

 

archi:travel des voyages pour architectes et professionnels du batiment

 

archi:travel voyages d'architecture