Mexico, architecture contemporaine

Mexico est depuis les années 1950 le terrain d’aventures d’une brillante école d’architectes. Issu de ce sérail, le président Miguel Alemán (1946-1952) donnera le coup d’envoi de grands travaux qui transformeront la capitale en métropole moderne. De la Tour latino-américaine à l’immeuble de la Bourse (paseo de la Reforma), des réalisations hardies défient le sol mouvant, glissant du fonctionnalisme vers l’épure. Pedro Ramírez Vázquezs’est fait un nom grâce à son musée d’Anthropologie (1964) et à sa basilique au toit provocateur (1976). Mais la figure la plus célèbre de l’architecture moderne reste Luis Barragán (1902-1988), le génie de la maison particulière, dont l’œuvre marie avec bonheur jeux de lumière subtils, géométrie rigoureuse et couleurs éclatantes du Mexique populaire. Construite en 1947, sa maison-atelier (musée) de Tacubaya, proche du parc de Chapultepec, a été classée au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2004.
Le 21e s. ne semble pas moins prometteur. Après l’achèvement en 2003 de la Torre Mayor , le plus haut gratte-ciel d’Amérique latine (225 m), sur le paseo de la Reforma, le nouveau Museo Soumaya de Fernando Romero , à l’architecture extrêmement audacieuse, dans la colonia Polanco, et les réalisations de Michel Rojkind, Javier Sanchez, Alberto Kalach.

 

Au programme : XOCHIMILCO - MUSEO DOLORES OLMEDO - EL ZOCALO - BIBLIOTHEQUE VASCONCELOS - TLATELOLCO - MAISON ORTEGA - MAISON STUDIO - MAISON GIRALDI - TORRE 41 - UNAM ...

archi:travel des voyages pour architectes et professionnels du batiment

archi:travel voyages d'architecture